5 étapes pour commencer sa garde robe éthique

Faire du tri, donner (ou revendre) ce qu’on ne met plus

La première étape pour se lancer dans une garde robe plus éthique, c’est de faire le point sur sa garde robe actuelle : le but est simple, faire de la place, se débarrasser du superflu. Non, vous ne remettrez plus cette petite jupe à paillettes portée au nouvel an 2008. Il n’y aura pas non plus de nouvelle occasion pour ce col roulé rouge qui vous avait tapé dans l'œil lors d’une virée shopping, et qui ne va avec aucun de vos vêtements… 


Une fois que les placards sont un peu plus vides et les cartons presque pleins, plusieurs solutions s'offrent à vous. En France, il est possible de donner en bennes à proximité de chez vous, dans la friperie de votre quartier, ou à des associations comme la Croix Rouge, le Secours Populaire, le Secours Catholique, Emmaüs ou encore l’Armée du Salut. Si vous avez un peu plus de temps, revendre sur une plateforme de seconde main comme Leboncoin ou Vinted vous permettra même de dégager un petit budget pour vos prochaines pièces ! 

 

Réfléchir à ce dont on a vraiment besoin (ou envie) avant de sortir faire du shopping 


Pour éviter de se laisser trop facilement tenter par une promotion et se retrouver à remplir à nouveau ses placards de pièces inutiles, mieux vaut se poser les bonnes questions avant une séance shopping : de quoi ai-je besoin, de quoi ai-je envie ? En partant avec une idée précise, on se laisse moins distraire !

Et une fois devant la pièce, fashion revolution nous propose de nous poser ces questions : 

  • Est-ce que je l’achète pour une occasion particulière ? 
  • Est-ce que je la porterais pour une autre occasion ? 
  • Est-ce que j’en ai envie depuis un moment ? 

Si la réponse à l’une des ces questions est non, mieux vaut y réfléchir à deux fois avant d’acheter. 


Enfin, pour réduire le nombre de pièces que vous possédez (et ainsi pouvoir vous concentrer sur leur qualité), préférez les indémodables et les pièces “toute saison” (nous vous en parlerons dans un prochain article ! )

 

Acheter d’occasion 


Préférer la qualité et l’engagement éthique a souvent un prix. Pas de panique, il y a des solutions ! En chinant sur des applications dédiées comme Vinted, des groupes facebook locaux de vêtements de seconde main, ou en friperies, vous pourrez vous passer des pièces de fast-fashion, sans vous ruiner, et redonnerez vie à des pièces autrement dédiées à la poubelle. 

 

Acheter éthique


Pour un achat neuf, intéressez-vous aux propositions des marques éthiques ! En sourçant leurs tissus dans des filières durables, et en valorisant davantage le travail de production, elles proposent des vêtements à un prix, certes parfois un peu plus élevé, mais plus juste. Vous pourrez les retrouver sur des plateformes qui les regroupent, comme Wedressfair.fr, ou sur les réseaux sociaux, où elles expliquent souvent avec transparence leur mode de fonctionnement ! 

Partager les marques éthiques que l’on aime et en parler autour de soi !

La meilleure façon de participer à la révolution éthique dans le milieu de la mode, c’est de partager ces conseils autour de vous, et les marques, friperies ou sites que vous aimez ! En sensibilisant votre entourage aux questions de durabilité et de respect des travailleurs textile, vous devenez à votre tour ambassadeur d’une mode plus verte ! Le bouche-à-oreille fonctionne aussi bien sur les réseaux sociaux, alors n’hésitez pas à faire part de vos coups de cœur ! 


Pour en savoir plus sur la mode éthique et nos collections engagées, retrouvez nous sur @bateau.lavoir